Substances et médicaments.
Base de données SPORT Protect.

 

Pourquoi choisir SPORT Protect quand on veut se renseigner sur le statut des médicaments au regard de la législation antidopage ?
SPORT Protect est la seule base de données française créée par des professionnels de l’antidopage et non par l’industrie pharmaceutique. Il s’agit donc d’un outil pensé tout d’abord pour les sportifs et leur statut particulier. Il s’adresse tant aux prescripteurs travaillant avec des sportifs qu’aux sportifs eux-mêmes. La donnée source de la base de données SPORT Protect est la Liste des Interdictions de l’Agence Mondiale Antidopage à laquelle est corrélée le marché pharmaceutique français.
Quelles sont les différences entre la base de données SPORT Protect et les autres bases de données médicaments ?
La base de données SPORT Protect ne renseigne que sur le statut antidopage du médicament et son état de commercialisation.
Le statut est identifié par un code couleur simple et visuel :

VERT = AUTORISÉ
ROUGE = INTERDIT

SPORT Protect ne délivre pas d’informations propres au secteur pharmaceutique comme le prix, les notices, les taux de remboursement, les classifications pharmacothérapeutiques ou ATC…
SPORT Protect intégre l’ensemble du référentiel pharmaceutique français, c’est à dire les médicaments commercialisés et les médicaments non commercialisés.
SPORT Protect intégre l’ensemble des substances de la liste, qu’elles soient contenues dans un médicament français ou non.
SPORT Protect ne se base pas sur la notice des médicaments pour définir les statuts.
SPORT Protect délivre de la documentation technique et réglementaire propre aux sportifs.
SPORT Protect intégre dans notre système les produits de la nutrition bénéficiant d’une garantie antidopage tierce et indépendante.

Comment est construite la base de données SPORT Protect ?
La base de données SPORT Protect est issue du programme de Recherche et Développement « Protect » financé par l’État français pendant 5 ans.
Cette base s’appuie sur la base d’un référentiel antidopage innovant qui s’inscrit dans un programme d’amélioration continue.
Ce référentiel est révisé tous les ans à la parution de la nouvelle Liste des Interdictions.
Ce référentiel tient compte des dénominations des substances mentionnées sur la liste mais également de leurs synonymes ou des substances associées (comme les sels par exemple).
Qui administre la base de données SPORT Protect ?
La base de données SPORT Protect est entièrement administrée par nos équipes (ingénieur informatique, ingénieur chimiste, pharmacien). Chaque mise à jour de la base de données fait l’objet d’une validation manuelle afin d’intégrer les spécificités de la Liste des Interdictions et délivrer l’information la plus fiable possible.
D’où provient l’information sur les médicaments ?
L’information sur les médicaments provient des données publiées au Journal Officiel de la République Française et de la base de données publique des médicaments.
Quelle est la fréquence de mise à jour de la base de données SPORT Protect ?
Le référentiel antidopage est mis à jour à minima une fois par an lors de la parution de la nouvelle liste des Interdictions. Il est ensuite révisé tous les mois pour tenir compte de la spécificité de la classe S0 et des éventuelles évolutions scientifiques ou réglementaires sur les classes de la liste.
Le référentiel pharmaceutique est mis à jour tous les mois.
Des notifications paramétrables informent les abonnés aux solutions PRO et EXPERT sur les mises à jour de la base de données.